Colloque international sur « le Nouchi et les parlers urbains de Côte d’Ivoire »

Le Laboratoire SLADI s’est associé à l’organisation de ce colloque international sur « le «Nouchi », car c’est un objet qui s’inscrit dans le groupe nominal « discours d’invention », allant des productions littéraires, auxquelles s’appliquent ordinairement les méta-littératures de la stylistique, de la sémiotique, de linguistique textuelle.

C’est cette frontière fermée que nous ouvrons toutes les autres réalisations artistiques, culturelles, religieuses, publicitaires, politiques ; bref tous les discours qui s’efforcent d’ajouter à l’information une charme esthétique, une charge affective, une protée herméneutique.

Le « Nouchi », parler populaire et urbain de Côte d’Ivoire » croise l’invention langagière, par le biais d’une interaction sociolinguistique complexe.

Il étreint ceux qui en ont la maîtrise et contraint ceux qui s’y perdent, car il désigne, lieu aussi, ses analphabètes.

C’est pourquoi les termes de référence du présent colloque appellent à la vigilance de la communauté des scientifiques du langage sur ce que peuvent être son code social, son projet de vie, ses formes d’identification socioéconomique.

Nous sommes convaincus que les importantes contributions attendues au cours de ce colloque nous aboutiront à un état exemplaire des lieux du « Nouchi » comme langue en germe à laquelle il conviendrait d’assigner quelques tâches précises.

Mais les contributeurs sauront mieux le dire.

Toute notre gratitude à nos partenaires qui ont fortement soutenu le projet du colloque.

Toute notre reconnaissance envers le comité d’organisation qui a énormément travaillé à la réussite de cet événement.

Nos remerciements à nos contributeurs dont les études et les réflexions meubleront ces trois jours d’intenses activités scientifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *